Phytochemical and pharmacological study of plants from New Caledonia with anti-dengue potential - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Thèse Année : 2012

Phytochemical and pharmacological study of plants from New Caledonia with anti-dengue potential

Étude phytochimique et pharmacologique de plantes de Nouvelle-Calédonie à potentialités anti-dengue

(1)
1

Résumé

The flora of New Caledonia, due to its richness and originality, is a potential source of new medicines. Paying particular attention to traditional medicine plants, 48 ​​plants were harvested and 91 crude extracts tested for different biological activities. 10 Plants have provided us with extracts which inhibit the growth of pathogenic microorganisms in man and 15 plants are the source of cytotoxic extracts. These plants could respectively contain new antibiotics and anticancer drugs. 17 plants show strong potential for the research of antiviral compounds, active against the dengue virus. The dengue virus (DV), for which there is no cure today, affects more than 50 million people each year. In order to find inhibitors of this virus, we targeted the DV-NS5 protein, an enzyme essential for replication and specific for DV. The bioguided fractionation of the active extracts of three plants (Myrtopsis corymbosa Guill., Dacrydium balansae Brongn. Et Gris., Carpolepsis laurifolia J. W Dawson) then allowed us to isolate various compounds belonging to the families of alkaloids, coumarins, flavonoids, sterols and terpenes. Among these, flavonoids are the most potent inhibitors of DV-NS5: certain biflavonoids, such as podocarpusflavone A (40), have thus shown a concentration inhibiting 50% of the activity of the viral polymerase (LC50) lower at 1µm, without showing cytotoxicity. The activity of these compounds should now be evaluated against cells infected with the dengue virus.
La flore de Nouvelle-Calédonie, de part sa richesse et son originalité, est une source potentielle de nouveaux médicaments. En portant une attention particulière aux plantes de la médecine traditionnelle, 48 plantes ont été récoltées et 91 extraits bruts testés pour différentes activités biologiques. 10 Plantes nous ont fourni des extraits inhibant la croissance de microorganismes pathogènes de l'homme et 15 plantes sont à l'origine d'extraits cytotoxiques. Ces plantes pourraient respectivement renfermer de nouveaux antibiotiques et anticancéreux. 17 plantes résentent de fortes potentialités pour la recherche de composés antiviraux, actifs contre le virus de la dengue. Le virus de la dengue (DV), contre lequel il n'existe aucun traitement aujourd'hui, touche plus de 50 millions de personnes chaque année. Afin de trouver des inhibiteurs de ce virus nous avons ciblé la protéine DV-NS5, une enzyme essentielle à la réplication et spécifique du DV. Le fractionnement bioguidé des extraits actifs de trois plantes (Myrtopsis corymbosa Guill. , Dacrydium balansae Brongn. Et Gris. , Carpolepsis laurifolia J. W Dawson) nous a alors permis d'isoler divers composés appartenant aux familles des alcaloïdes, coumarines, flavonoïdes, stérols et terpènes. Parmis ceux-ci, les flavonoïdes sont les plus puissants inhibiteurs de la DV-NS5 : certains biflavonoïdes, tels que la podocarpusflavone A (40), ont ainsi montré une concentration inhibant 50% de l'activité de la polymérase virale (CL50) inférieure à 1µm, sans montrer de cytotoxicité. L'activité de ces composés devra désormais être évaluée contre des cellules infectées par le virus de la dengue.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThesePaulCoulerie2012.pdf (7.11 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)
Loading...

Dates et versions

tel-02967468 , version 1 (15-10-2020)

Identifiants

  • HAL Id : tel-02967468 , version 1

Citer

Paul Coulerie. Étude phytochimique et pharmacologique de plantes de Nouvelle-Calédonie à potentialités anti-dengue. Chimie thérapeutique. Université de la Nouvelle-Calédonie, 2012. Français. ⟨NNT : 2012NCAL0038⟩. ⟨tel-02967468⟩

Collections

UNC THESES-UNC
146 Consultations
743 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More